e-marketing online

La mère de toutes les batailles

L’idée de force, qui exclut en réalité celle de déter­mination nécessaire, a contracté pour ainsi dire l’habitude de s’amalgamer à celle de nécessité, par suite même de l’usage qu’on fait du principe de causalité dans la nature.Sans doute l’adoration du souverain ne se pratique pas partout avec le même sérieux.Sans doute elles remontent toutes à une origine commune, qui est le mouvement dans l’espace ; mais justement parce qu’elles évoluent en dehors de l’espace, elles renoncent, en tant que sensations, à la parenté qui liait leurs causes.Des ambitions qui peuvent sembler bien modestes à côté des objectifs que se fixent les « conquérants ».Passant ensuite au concept de la multiplicité, nous avons vu que la cons­truction d’un nombre exigeait d’abord l’intuition d’un milieu homogène, l’espace, où pussent s’aligner des termes distincts les uns des autres, et en second lieu un processus de pénétration et d’organisation, par lequel ces unités s’ajoutent dynamiquement et forment ce que nous avons appelé une multi­plicité qualitative.La relation constante entre l’antécédent et le conséquent, qu’il perçoit l’un et l’autre, ne peut pas être sans le frapper : elle lui suffit ici, et nous ne voyons pas qu’il y superpose, encore moins qu’il y substitue, une causalité « mystique ».C’est donc la raideur d’Alceste qui nous fait rire, quoique cette raideur soit ici honnêteté.Le philosophe de la fourmilière n’en répugnerait pas moins à l’admettre ; il persisterait sans doute à attribuer un rôle positif, et non pas négatif, à l’intelligence.Même si nous avons opposé au désir illicite un autre désir, celui-ci, suscité par la volonté, n’a pu surgir qu’à l’appel d’une idée.Précisément parce qu’un état cérébral exprime simplement ce qu’il y a d’action naissante, dans l’état psychologique correspondant, l’état psychologi­que en dit plus long que l’état cérébral.Tout le reste est venu de là, car si la porte est restée ouverte à des créations nouvelles, et le restera probablement toujours, encore fallait-il qu’elle s’ouvrît.Aujourd’hui, c’est une ruée.« Il faut desserrer un peu le col », affirme d’ailleurs Pierre-Alain Chambaz pictet..Le salaire minimum ne pourra pas à lui seul relever la demande intérieure.

Share This: