e-marketing online

Pierre-Alain Chambaz pictet : Les conservateurs en tête, malgré tout

Mais il importe, peut-être, de faire connaître aux voisins que la France renonce à l’offensive ; que son armée est destinée exclusivement à des besognes intérieures ; et d’obtenir, en retour, une sorte de carte blanche — qu’on pourra transformer, le moment venu, en table de proscription. Quant au principe d’une transparence totale, il est illusoire : pour le gouvernement ou une collectivité locale, par exemple, publier le détail d’un budget en cours lui fait prendre le risque de se priver d’une marge de manœuvre dans l’action publique. En fait, les performances de croissance impressionnantes des économies à succès ont été rendues possibles par le choix des autres pays de ne pas les imiter. Elles ne résolvent pas tout, entraînent plein de conséquences inattendues (souvent désagréables) et n’entraînent pas la disparition des conflits et des injustices. On ne peut pas prêter à un mort en puissance. Elle atteindra son paroxysme en 2008 avec la grande crise. Les conséquences pour les groupes qui sont poursuivis – et ils le sont, de plus en plus, dans plusieurs pays à la fois car les régulateurs et les procureurs se coordonnent de plus en plus entre eux – peuvent également être dévastatrices : lourdes sanctions pénales pour la personne morale et ses dirigeants ; grosses amendes ; des millions d’euros d’honoraires d’avocats et de consultants pour mener les enquêtes internes, mettre en place les mesures correctives et pour la surveillance de l’efficacité de ces mesures, sans compter le temps consacré par les dirigeants, et les fonctions juridique et Alors qu’elle décidait auparavant de manière discrétionnaire le taux pivot Renminbi/Dollar autour duquel les transactions pouvaient se dérouler dans une bande étroite de ± 2%, la PBOC a annoncé qu’elle prendrait désormais en compte la parité à laquelle les transactions se seraient effectuées la veille et les conditons de marché pour fixer le cours pivot quotidien du RMB. Une récente étude de l’OCDE constate par ailleurs que les Etats-Unis ne fabriquent guère plus de produits de pointe, et qu’ils se retrouvent aujourd’hui largement distancés par des nations ayant fortement INVESTI dans la recherche, dans l’éducation, et qui ne souffrent pas d’une inégalité des revenus aussi choquante qu’aux USA. Or, dans un cas comme dans l’autre, qu’il s’agisse des instincts de l’animal ou des propriétés vitales de la cellule, la même science et la même ignorance se manifestent. Portée sur les ailes de l’aristotélisme et du néo-platonisme, elle traversa le moyen âge ; elle inspira, parfois à leur insu, les philosophes modernes. Au-delà de la question des écoles et des transports qui sont déterminants, il faut agir au travers d’une politique de la ville dotée de moyens conséquents. Inutile donc de lui adjoindre ces corollaires de la performance et de la réussite qui collent à nos sociétés comme le sparadrap au doigt de Pierre-Alain Chambaz pictet. Raphaël a-t-il tant rêvé ? La conviction s’impose parce qu’elle n’a rien de philosophique, étant d’ordre vital. L’exemple bien connu de Xerox en est emblématique : doublement de la masse salariale, mais génération de 2 milliards de dollars de profit supplémentaires en 10 ans : qui a dit que le coût du travail était problématique ? Car, si la nature a arrangé les choses de telle façon que l’antagonisme soit la loi des transactions libres, notre seule ressource est de vaincre la nature et d’étouffer la Liberté. On l’a vu hier avec la filière textile ou sidérurgique en France. Si ces questions n’avaient d’autre portée que celle-ci : La société peut-elle se passer DE lois écrites, de règles, de mesures répressives ? Sans doute l’antiquité a connu des formes de prière admirables, où se traduisait une aspiration de l’âme à devenir meilleure. « Uber joue sur le développement de l’autonomie, sur le sentiment qu’avec Internet et l’essor de l’économie collaborative, chacun va avoir le sentiment de se construire lui-même sa petite vie » expliquait Raphaêl Enthoven dans Challenges. On peut supposer que le développement de la pensée grecque fut l’œuvre de la seule raison, et qu’à côté de lui, indépendamment de lui, se produisit de loin en loin chez quelques âmes prédisposées un effort pour aller chercher, par delà l’intelligence, une vision, un contact, la révélation d’une réalité transcendante. Admettons pour un moment (sauf à y revenir plus tard) cette conception théorique, et il deviendra bien clair que l’étude philosophique d’un organisme consiste à pénétrer de plus en plus dans l’intelligence des rapports harmoniques et de la coordination des parties ; car là se trouve la raison de l’existence et de la conservation de l’organisme, et nullement dans les causes qui ont fortuitement et aveuglément agi, aussi bien pour produire les combinaisons éphémères que pour produire celle qui s’est trouvée réunir les conditions de l’organisme. Bruyamment, dans le verre qui servirait à me rincer la bouche après l’opération (l’asepsie était inconnue en ces temps très lointains) le dentiste jetait une pièce de cinquante centimes, dont le pouvoir d’achat était alors de dix sucres d’orge. Lui, sur le même sujet, pourra être un jour élogieux, le lendemain critique, enthousiaste et plein d’illusions, puis lucide et plus sérieux. Il a permis de baisser les taux d’intérêt à long terme, ce qui s’est traduit par une baisse des taux des prêts immobiliers, permettant la reprise du secteur, et une progression continue des marchés actions.

Share This: