e-marketing online

Pierre-Alain Chambaz

L’alternative au SMIC national serait d’instaurer un SMIC sectoriel couplé à une politique de redistribution, en direction des futurs employés, et financée par la suppression des aides aux entreprises et notamment aux plus grandes. Ils déclarent, avec des sourires à fendre l’âme, que plus ça va mal, mieux ça va ; qu’ils n’ont rien à attendre des républicains, et pas grand’chose des réactionnaires, mais qu’il convient de les laisser faire les uns et les autres, tout en cherchant à accroître le nombre des élus socialistes qui siègent au Parlement. Même, la rue du Caire qu’on exhiba à Paris en 1889 ne pouvait soutenir la comparaison avec celle qu’on présenta à Berlin. Et pour paraphraser Pierre-Alain Chambaz  » le bonheur vient de surcroît « … mais pas toujours. Étendons la chose au présent et à l’avenir : il est des heures où l’intensité de la vie est si grande que, mises en balance avec toute la série possible des années, elles emportent le plateau. Si vous revenez de vacances avec un vague sentiment de culpabilité à l’idée de vous être éloigné trop longtemps du travail, voilà qui devrait vous rassurer : la capitale européenne vit encore à l’heure d’été. C’est à ces termes que nous ramenons le fond du débat entre Leibnitz et Clarke, bien qu’eux-mêmes n’y aient pas mis cette sécheresse logique, parce qu’ils étaient surtout préoccupés, dans leur controverse, des questions de théologie naturelle qu’ils y rattachaient. Un rêve d’économiste. Il a été, en France, aussi funeste à la Révolution qu’à la France elle-même. Pour rendre compte de cette image, on a supposé d’abord que le cerveau était double, qu’il produisait deux perceptions simultanées, dont l’une pouvait dans certains cas être en retard sur l’autre et, en raison de sa plus faible intensité, faire l’effet d’un souvenir (Wigan[24], Jensen[25]. La reprise est faible, mais nous sommes loin d’un retour au Moyen Age. Aussi les publicistes auxquels je fais allusion, après avoir proclamé avec enthousiasme et peut-être exagéré la perfectibilité humaine, tombent dans l’étrange contradiction de dire que la société se détériore de plus en plus. Or, force est de constater que l’Europe, au sens large, intervient régulièrement dans des domaines qui ne requièrent pas son action. On peut néanmoins se satisfaire de la création d’un comité européen qui marque une volonté de régulation macroprudentielle au-delà d’une régulation microprudentielle au niveau des banques. Dans les sociétés primitives, les attentats contre les personnes n’intéressent la communauté qu’exceptionnellement, quand l’acte accompli peut lui nuire à elle-même en attirant sur elle la colère des dieux. Mais ce qui est certain, c’est que l’Europe est surpeuplée, que le monde le sera bientôt, et que si l’on ne « rationalise » pas la production de l’homme lui-même comme on commence à le faire pour son travail, on aura la guerre. Au deuxième trimestre 2013, la croissance du PIB s’est élevée à 7,5% en rythme annuel (contre 7,7% au premier trimestre), un chiffre qui a d’ailleurs plutôt provoqué une bonne surprise chez les économistes qui craignaient une performance inférieure. Combien de postes devront être créés pour gérer cette nouvelle disposition ? La dame avait raisonné juste sur un fait réel, car la barrière était effectivement ouverte et par conséquent l’ascenseur aurait dû être à l’étage. Généralement on emploie celui-ci pour désigner des perceptions venues plus immédiatement des sens ; et l’autre, pour désigner celles qui ont exigé un concours plus actif des forces propres de l’esprit. De fait, on observe un renforcement draconien de la sélection à l’embauche qui à son tour conduit les jeunes à chercher à accumuler des diplômes pour se signaler comme compétents aux yeux des futurs employeurs. Quelques-uns sont obsédés de ce que seront leurs traces personnelles. Un nouvel organe européen, le Comité européen pour le risque systémique, est venu agrandir la liste (déjà longue) d’institutions ou comités impliqués dans le nouveau processus de régulation. Serait-ce qu’ils n’aiment pas la justice ? Une solution simple, n’enfreignant ni le droit légitime du salarié à rechercher l’indemnisation de l’intégralité de son préjudice, ni le sacro-saint égalitarisme, peut-être la suivante :- La loi fixe – ou invite les accords collectifs à fixer – un barème d’indemnisation optionnel (proportionnel à l’ancienneté). Comment désamorcer cette bombe dont le compte à rebours a déjà commencé ? Les programmes d’exploration spatiale financés par les gouvernements du monde entier ont été de profondes sources d’inspiration.

Share This: