e-marketing online

Pierre-Alain Chambaz

Ils en souffrent comme on souffre dans un cauchemar ; façon de souffrir bien française. Si notre intelligence s’obstine à le juger inconsistant, à lui adjoindre je ne sais quel support, c’est qu’elle l’a remplacé par une série d’états juxtaposés ; mais cette multiplicité est artificielle, artificielle aussi l’unité qu’on y rétablit. Il n’y a ici qu’une poussée ininterrompue de changement – d’un changement toujours adhérent à lui-même dans une durée qui s’allonge sans fin. Ces réflexions faisaient naître dans notre esprit beaucoup de doutes, en même temps que de grandes espérances. Par ailleurs, la pérennité dans le temps des plate-formes repose sur la fidélisation des investisseurs. L’été dernier, près de 600 millions de personnes ont ainsi été privées d’électricité en Inde, illustrant que sans infrastructures adéquates, l’économie ne peut fonctionner. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Confucius, »On ne doit jamais penser à la distance, quelle qu’elle soit, qui nous sépare de la vertu ». Ce défi technologique cache plusieurs enjeux qui vont bouleverser l’écosystème de l’automobile. Il y a un an, l’entreprise américaine de conseil et de recherche Gartner plaçait l’internet des objets au sommet de la courbe Hype des attentes exagérées en matière de technologies émergentes. Cette manière de penser fait de la justification des contraintes imposées à la discussion, une question non de vérité mais d’utilité de doctrines, et se flatte par ce moyen d’éviter la responsabilité de la prétention à être infaillible. La France, pour ne citer qu’elle, maintient jalousement les droits de l’homme. Un dialogue était noué avec toutes les communautés et en particulier, grecques, arabe, et juives. La métaphysique date du jour où Zénon d’Élée signala les contradictions inhérentes au mouvement et au changement, tels que se les représente notre intelligence. Il faisait, quoi qu’il en ait dit, une hypothèse et même des plus hardies, en imaginant dans toutes les particules de la matière pondérable une force dont la pesanteur des corps terrestres n’est qu’une manifestation particulière, et qui fait que ces particules, séparées les unes des autres, agissent pourtant toutes les unes sur les autres : mais, de cette hypothèse est sortie, grâce au génie de cet homme illustre et de ses successeurs, l’explication la plus complète des plus grands et des plus beaux phénomènes de l’univers. Il ne nous appartient pas de prendre position dans le débat. Entre temps, il se permet de les juger, assure que l’Impérialisme anglais n’est que l’avant-coureur de la ruine pour la puissance britannique ; que la politique d’expansion inaugurée récemment par les États-Unis est une erreur, de conséquences incalculables ; et que l’Allemagne commit, en 71, une lourde faute en annexant l’Alsace-Lorraine. Elle prétendait dépasser l’expérience ; elle ne faisait en réalité que substituer à l’expérience mouvante et pleine, susceptible d’un approfondissement croissant, grosse par là de révélations, un extrait fixé, desséché, vidé, un système d’idées générales abstraites, tirées de cette même expérience ou plutôt de ses couches les plus superficielles. La métaphysique deviendra alors l’expérience même. C’est grâce à la femme, à la femme seule, ou aux fils de la femme — aux rares enfants prédestinés auxquels il lui fut permis de donner, avec son lait, la force de ses instincts, — que le monde pourra se délivrer de la civilisation chrétienne. Le chef d’entreprise ou le chômeur, l’enseignant ou l’ingénieur, l’agriculteur, le parent ou le retraité doivent enfin savoir qui fait quoi au niveau des pouvoirs publics. Il n’est pas nécessaire que les objets individuels soient en grand nombre, pour que des groupes naturels se dessinent. L’exercice des prédictions annuelles peut devenir dangereux pour la gestion de l’épargne s’il conduit à concentrer le portefeuille sur les prétendus « bons paris de 2015 », un peu comme on le ferait à la roulette… D’abord, le propriétaire, le directeur de journal se laissera toujours guider par des motifs d’ordre personnel, pécuniaires généralement ; par conséquent s’efforcera de suivre et jamais de diriger. Cette situation n’est pas sans parallèle avec celle de l’Allemagne qui, au début des années 1990, avait accepté de déléguer sa politique monétaire comme prix à payer pour la création de l’euro et la pérennisation du marché unique. Il y a eu sans doute bien des races créées et consolidées par un concours fortuit de circonstances accidentelles, en raison de la diversité des climats et du long temps écoulé depuis l’époque de la première apparition des êtres vivants ; mais, autant qu’on en peut juger dans l’état de nos connaissances, ceci n’explique que la moindre partie des variétés de type et d’organisation, et il faut surtout tenir compte des variétés inhérentes au plan primordial de la nature dans la construction des types organiques. Ainsi l’intelligence humaine, en tant que façonnée aux exigences de l’action humaine, est une intelligence qui procède à la fois par intention et par calcul, par la coordination de moyens à une fin et par la représentation de mécanismes à formes de plus en plus géométriques. Il ne nous appartient pas d’entrer dans l’examen des problèmes physiologiques que l’interprétation des deux lois soulève : de quelque manière que l’on comprenne ces lois, soit qu’on attribue l’énergie spécifique aux nerfs, soit qu’on la reporte dans les centres, on se heurte à d’insurmontables difficultés. Mais ceux mêmes, en très petit nombre, qui ont cru au libre arbitre, l’ont réduit à un simple « choix » entre deux ou plusieurs partis, comme si ces partis étaient des « possibles » dessinés d’avance et comme si la volonté se bornait à « réaliser » l’un d’eux. L’économie du bonheur, c’est une économie du ressenti. Le résultat a été la paix civile et une explosion artistique. Tandis que nous saisissons ce caractère d’individualité et de discontinuité propre à une foule d’objets de nos perceptions, d’autres objets revêtent un caractère opposé.

Share This: