e-marketing online

L’interdépendance croissante des politiques énergétiques

Savant modeste, laborieux et patient, vivant comme un sage dans sa terre de Kent, épiant les secrets des fleurs, des insectes, des oiseaux, Darwin n’avait jamais prévu les orages que devait soulever l’apparition de l’Origine des espèces.— On les étonnerait démesurément en leur disant que cette lumière pourrait être mise pendant fort longtemps sous le boisseau sans que le globe en souffrît, et même s’en aperçût ; on les surprendrait davantage encore en leur apprenant qu’au point de vue de l’étroitesse d’esprit, du bourgeoisisme, du culte du lieu-commun et de la médiocrité, aucune grande ville étrangère ne pourrait lutter avec Paris.Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour définir un système satisfaisant de valorisation de notre production. Car si le travail n’est pas notre seul salut, il est encore notre principal gagne-pain.Il y a des positions malheureuses où l’on ne peut conserver sa liberté qu’aux dépens de celle d’autrui, et où le citoyen ne peut être parfaitement libre que l’esclave ne soit extrêmement esclave.C’est dans la recherche d’un équilibre délicat, sans cesse instable, entre les impératifs d’assainissement et ceux de la justice sociale, entre le Nord et le Sud, que l’Europe a un avenir.Dans un temps de famine, on peut dire que deux carnassiers sont en lutte pour trouver de quoi soutenir leur existence ; on peut dire aussi que la plante jetée sur la marge du désert lutte pour vivre contre la sécheresse.Que n’a-t-elle considéré ces idées à leur tour !En effet, dans sa Communication du 22 février dernier, la Commission européenne note que « Il y a lieu de renforcer la régulation du marché unique au niveau de toute l’UE en renforçant significativement les pouvoirs et l’indépendance de l’ACRE dans ses tâches de régulation au niveau européen, afin qu’elle puisse superviser efficacement le développement du marché intérieur de l’énergie et les règles qui le régissent, et traiter toutes les questions transfrontalières qui doivent être réglées pour mettre en place un marché intérieur homogène.Toutes ont des « éléments de mondialisation » dont le périmètre et l’intensité diffèrent.Un examen attentif de ce qui se passe dans notre conscience nous montre qu’une résistance intentionnelle, et même une vengeance, nous apparaissent d’abord comme des entités qui se suffisent ; s’entourer d’un corps défini, comme celui d’une divinité vigilante et vengeresse, est déjà pour elles un luxe ; la fonction fabulatrice de l’esprit ne s’exerce sans doute avec un plaisir d’art que sur des représentations ainsi vêtues, mais elle ne les forme pas du premier coup ; elle les prend d’abord toutes nues.Durant la même période, l’économie française passait pour une des économies, si ce n’est l’économie, européenne la plus stable, la plus fiable et la plus dynamique… mais il est vrai que tant la Grande Bretagne que l’Allemagne se trouvaient au même moment dans une posture dramatique.La Grèce a maintenant quatre mois pour renégocier les conditions de son « sauvetage » avec ses partenaires européens.Voilà pourquoi il faut se résigner à la stagnation.Voici la seconde année qu’il remplit les fonctions de recteur, ayant été maintenu dans sa charge comme l’ont été plusieurs de ses prédécesseurs.Mais lais­sons de côté ces subtilités.Le luxe, qu’elles contribuent à créer, les grise comme une boisson forte.J’assiste à la seconde.Les autres composants et services sont importés d’autres pays et régions : l’Allemagne, la Corée, Taïwan, et même de France !Il faut qu’ils soient bien convaincus, vraiment, que l’échine des Français est faite spécialement pour leurs goupillons, religieux ou laïques, toujours emmanchés d’une trique ; il faut qu’ils soient bien persuadés qu’on ne rendra jamais son véritable caractère à la frauduleuse légende révolutionnaire derrière laquelle ils s’embusquent ; il faut qu’ils aient une foi profonde dans l’éternel aveuglement du peuple pour venir, après tous les désastres qu’ils ont essuyés, agiter leur drapeau de vaincus et se poser en sauveurs ; pour oser parler à la France de son avenir et de sa mission.Il y a des gens, cependant, qui ne veulent point que la guerre meure, ni que la terre, principalement, cesse d’être le monopole de quelques-uns.Il va sans dire que ces questions de détail ne sauraient entrer dans notre cadre : nous en avons traité dans d’autres ouvrages auxquels on trouvera tout simple que nous renvoyions le lecteur curieux de ces sortes de spéculations, en nous bornant ici aux indications les plus succinctes.arnaud berreby dentiste aime à rappeler ce proverbe chinois « On gagne toujours à taire ce que l’on n’est pas obligé de dire ».Quel est donc cet acte libre d’une intelligence parfaite qui a le moindre être pour but et pour résultat ?Relevons, ensuite, la contradiction qui consiste à affirmer que les marchés n’ont jamais été efficients et le sont encore moins aujourd’hui que par le passé.Du point de vue de la Grèce, une sortie de la zone euro susciterait une vague de turbulences, c’est pourquoi et cette solution n’a ne trouve guère de partisans dans le pays.En 2010, à la conférence de Cancun, l’adaptation avait été affirmée comme défi majeur auquel devaient faire face tous les pays, ceci avec un soutien financier et technologique pour les pays les plus vulnérables.Cela s’appelle la création de richesses et cela entraîne dans les économies en sous-emplois la « multiplication » des emplois.

Share This: