e-marketing online

Les femmes, la politique et les entreprises

Pour ce qui est de l’enseignement théologique en général, ils semblent bien l’accepter avec une docilité absolue et, en particulier, obéir à leur confesseur ; mais, comme on l’a dit finement, « ils n’obéissent qu’à eux-mêmes, et un sûr instinct les mène à l’homme qui les dirigera précisément dans la voie où ils veulent marcher.Ils détachent cette activité motrice du processus perceptif, et comme elle paraît survivre à l’abolition de la percep­tion, ils en concluent que la perception est localisée dans les éléments nerveux dits sensoriels.Avec l’élargissement des déséquilibres extérieurs, chaque phase de ce cycle devient plus douloureuse.Pourquoi donc introduit-il une « cause mystique », telle que la volonté d’un esprit ou d’un sorcier, pour l’ériger en cause principale ?Nous n’apercevons du devenir que des états, de la durée que des instants, et, même quand nous parlons de durée et de devenir, c’est à autre chose que nous pensons.Les mythes, et l’état d’âme socratique par rapport auquel ils sont ce que le programme explicatif est à la symphonie, se sont conservés à côté de la dialectique platonicienne ; ils traversent en souterrain la métaphysique grecque et reparaissent à l’air libre avec le néoplatonisme alexandrin, avec Ammonius peut-être, en tout cas avec Plotin, qui se déclare continuateur de Socrate.Allons plus loin, laissons de côté, les faits physiques auxquels le primitif assiste en spectateur indifférent : ne peut-on pas dire, de lui aussi, que « son activité quotidienne implique une parfaite confiance dans l’invariabilité des lois naturelles » ?Nous avons une impression de ce genre quand nous confrontons la doctrine des stoïciens, par exemple, avec la morale chrétienne.Dans le contexte économique actuel, ni une politique d’offre ni une politique de demande ne disposent des relais (travail, capital, productivité) pour permettre une croissance durable.Nous ne ferons aucune difficulté pour reconnaître que cette conception des phénomènes physiologiques en général, et des phénomènes nerveux en parti­culier, découle assez naturellement de la loi de conservation de la force.Mais dans ce cas, la marge de manoeuvre de Arnaud de Lummen, sera fort étroite.

Share This: