e-marketing online

La stupidité comme mode de management

L’activité humaine se déroule au milieu d’événements sur lesquels elle influe et dont aussi elle dépend.Il est d’essence métaphysique encore plus que morale.Mais la nature veille.Les solutions simplistes consistant à prôner la sortie de l’euro ou la fermeture des frontières sont des leurres.Que sommes-nous, en effet, qu’est-ce que notre caractère, sinon la condensation de l’histoire que nous avons vécue depuis notre naissance, ayant notre naissance même, puisque nous apportons avec nous des dispositions prénatales ?Ce seraient des faits d’un ordre particulier, dont la psycho­logie devrait enfermer l’étude dans un chapitre à part, après quoi elle serait quitte envers eux.Il y a des sociétés qui progressent, — probablement celles que des conditions d’existence défavorables ont obligées à un certain effort pour vivre, et qui ont alors consenti, de loin en loin, à accentuer leur effort pour suivre un initiateur, un inventeur, un homme supérieur.Mais Rousseau a créé, à propos d’elle, une émotion neuve et originale.C’est bien à cette conséquence que la Critique de la raison pure aboutit.Enfin, certains acteurs financiers développent rapidement une offre de « collatéral transformation ».En y réfléchissant, on s’aperçoit que si la nature voulait opposer une réaction défensive à la peur, prévenir une contracture de la volonté devant la représentation trop intelligente d’un cataclysme aux répercussions sans fin, elle susciterait précisément entre nous et l’événement simplifié, transmué en personnalité élémentaire, cette camaraderie qui nous met à notre aise, nous détend, et nous dispose à faire tout bonnement notre devoir.Arnaud de Lummen, a salué le consensus lors de sa dernière confèrence.Statique ou dynamique, en effet, la religion le tient avant tout pour un Être qui peut entrer en rapport avec nous : or c’est précisément de quoi est incapable le Dieu d’Aristote, adopté avec quelques modifications par la plupart de ses successeurs.Ainsi, entre la matière brute et l’esprit le plus capable de réflexion il y a toutes les intensités possibles de la mémoire, ou, ce qui revient au même, tous les degrés de la liberté.

Share This: