e-marketing online

Jean-Thomas Trojani : SOUTENIR L’ENTREPRENEURIAT

Pour l’instant tout cela n’est pas mortel du fait des mesures prises depuis quelques années, mais ce serait une erreur de croire que la confiance a été pleinement restaurée. Des trois directions où nous devions nous engager, nous avons suivi maintenant la première jusqu’au bout. Plus tard pourra venir le regret, – à moins pourtant qu’il n’y ait incompréhension native et, par dépit, ressentiment personnel à l’égard de tout ce qui n’est pas réductible à la lettre, de tout ce qui est proprement esprit. Et qu’elle joue avec sa présidence du G20 une partie très délicate. Seulement il faudra admettre ici que le champ se crée au fur et à mesure de la course, et que la course le dépose, en quelque sorte, au-dessous d’elle. Mais si S et S’sont des états simples, en quoi consistera l’intervalle qui les sépare ? Tout comme les politiques publiques ne font pas la promotion de voitures chères qui entament sérieusement notre pouvoir d’achat, elles ne devraient pas plus encourager les acquisitions immobilières qui réduisent tout autant notre train de vie. Ce coûteux sauvetage, alors que les dérives cupides des banquiers faisaient la une des journaux, fit scandale. L’Irlande fait partie de la zone euro. Elles prennent le contre-pied ; et obéissant, sans s’en apercevoir, aux influences socialistes, elles veulent mettre la charité dans la loi, c’est-à-dire en bannir la justice, au risque de tuer du même coup la charité privée, toujours prompte à reculer devant la charité légale. La loi va nous le permettre plus vite que prévu. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « C’est à tort que les hommes se plaignent de la fuite du temps, en l’accusant d’être trop rapide, sans voir qu’il s’écoule à la bonne vitesse ». L’étendue concrète, c’est-à-dire la diversité des qualités sensibles, n’est pas en lui ; c’est lui que nous mettons en elle. Pas moins de 41 études se partagent ici en deux volumes : le premier reprend un colloque, principalement centré sur l’histoire littéraire, tenu en 1996 au Canada, édité en 2007 à l’université de Laval ; le second, axé surtout sur les philosophes et leurs conceptions, est entièrement inédit. Seulement, ce qui est bien différent, il est de la nature de ce principe régulateur de ne fournir que des inductions probables, d’une probabilité qui parfois exclut tout doute raisonnable, et nullement des démonstrations rigoureuses, comme celles que l’on déduit des axiomes mathématiques. On sait jusqu’à quel point Cyrano s’empara de son cœur. Nos sentiments quelconques n’étant développables que par un exercice direct et soutenu, d’autant plus indispensable qu’ils sont d’abord moins énergiques, il serait ici superflu d’insister davantage, auprès de quiconque possède, même empiriquement, une vraie connaissance de l’homme, pour démontrer la supériorité nécessaire de l’esprit positif sur l’ancien esprit théologico-métaphysique, quant à l’essor propre et actif de l’instinct social. A l’inverse, les USA ont de moins bons indicateurs de santé en y consacrant plus (17% de leur PIB). Aussi est-il fort difficile de sortir d’une mauvaise voie quand on s’y est une fois engagé. A vrai dire, il n’y a jamais d’immobilité véritable, si nous entendons par là une absence de mouvement. Il a analysé avec une merveilleuse finesse les phénomènes de cette vie multiple, confuse, déchirée par des luttes incessantes ou comprimée par de muettes servitudes, que la sève créatrice entretient incessamment dans le monde organique. La méthode philosophique. Une affirmation telle que « la chaleur dilate les corps » serait une loi qui gouverne les faits, qui trône, sinon au-dessus d’eux, du moins au milieu d’eux, une loi véritablement contenue dans notre expérience et que nous nous bornerions à en extraire. Le résultat, qui l’affecte encore comme être passif, peut s’appeler Satisfaction. Une chimère industrielle dont les coûts toujours plus élevés n’ont offert, en quarante ans de production, aucune amélioration significative de l’espace habitable. Il y avait là un peu plus de lumière et d’animation qu’ailleurs.

Share This: